Le Val des Intouchables

Forum RP médiéval fantastisque
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krighris
Dénichieur de défo
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: éclaireur d'une tribu Noghris

MessageSujet: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Dim 23 Nov - 15:23

Aïe ma tête ! J’veux dormir encore un peu...S’quoi ce bruit ? On dirait…des cris de charognards…comme ceux quand ils ont trouvé une victime à demi-morte et qu’ils se préparent à lui sauter dessus pour la déguster vivante…Une victime ? Ca se trouve, c’est Kahra ! Je vais lui sauver la vie, et elle va m’aduler pour le restant de mes jours ! Ouais ! Je me lève et j’y vais…
RHAAAAAAAA CA ARRACHE ! J’AI MAL ! Mon bassin, mon pauvre bassin…il n’est plus qu’une plaie…Mais alors ? Ouille, ca pique ! Un cri, une piqûre…les oiseaux sont tout prêts…A côté de mon oreille ! Mais alors…C’est moi la victime à demi-morte qui va se faire becqueter vivante ? C’est mort ! Oubliez ca, les gars. Et puis, qu’est-ce que je fais là, avec un caillou qui me rentre dans la colonne vertébrale ? C’est quoi tout ce gluant à côté de moi ? Aaaaah c’est tout rouge, c’est mon sang !
Et puis…Pourquoi chui là, aussi ? J’arrive pas à me souvenir…J’vais avoir l’air encore plus stupide…Kahra, pardoooooooonne-mooooooooooooi ! Ah si ! Je me souviens de quelque chose…C’est…euuuuuh….Quelqu’un m’a traité de con ! J’vais lui démouler sa sale face de rat, j’vais lui arracher les yeux, les orteils et les ongles ! J’vais lui défoncer sa troooooooonche !
Mais…C’était qui déjà ? Et merde…Je sers à rien, Kahra me regardera jamais…Pauvre de moi…

Faut que j’y aille, j’peux pas rester ici comme un plouc ! J’vais surtout retrouver le con qui m’a traité de con ! Tout le monde sait que c’est çui qui dit qu’y est de toute façon. Et na ! Faut juste que je le retrouve, ouais ! J’vais flairer sa trace…avec mon pif gavé de sang jusqu'à la moelle et incapable de sentir quoi que ce soit…Encore un échec…De toute facon, tout va mal dans ma vie, et…Oh, et puis j’ai qu’à prendre une direction au pif, ça changera rien !
Je partis donc heroïquement en quête de quelque chose pour m’aider à passer la nuit qui passait justement sans attendre que je trouve un truc pour passer….bref. C’est alors, qu’avec mes yeux de faucon, j’apercus une chiche lueur dans le lointain, que je déduisis intelligemment et genialement être un feu ! Et qui dit feu, dit gens, et peut-etre même le con qui m’a traité de con, et qui se faisant était aussi un con.
Ca tombe bien, vu que je suis au bord de l’épuisement, malgré mon énergie quasi inépuisable. Marcher en se tenant le flanc, et en titubant presque, c’est pas classe. Si Kahra me voyait dans cet etat…Bref, soit c’est un humain, et je le tue et/ou le dépouille. Soit c’est des noghris, qui m’accueilleront peut-être. Je m’approchai du feu en catimini, avec la tranquille discrétion dont je suis naturellement doué, ne faisant fuir que deux renards planqués dans l’herbe, enfin le peu qu’il y avait. J’aperçus alors quatre formes ronflant à qui mieux mieux, et je me servis de mon incroyable sens et savoir tactiques pour deviner qu’il fallait les prendre par surprise. Les trois premières formes s’avérèrent être des chiens, des créatures au gout douteux mais mangeables malgré tout. De plus, je pourrais m’en servir comme pansement. Une silhouette dormait d’ailleurs à l’ecart, et le seul homme du groupe se trouvait de l’autre côté du feu.

Je m’approchai doucement du sale cabot, quand une brindille craqua stupidement sous un de mes pas léger comme le vent et le cleb le plus proche dressa l’oreille. Je bondis immédiatement sur lui, et le combat s’engagea
[un test….]

Chien de berger (J’ai pris le chien errant comme base)
Attaque: 8
Defense: 9 (10 –1, il vient de se réveiller…nan ?)
Armure: 0
Points de vie: 8
Dégâts: 4

Krighris
Attaque: 12 (15-3….Chui blessé, ne l’oublions pas)
Defense: 10 (12- 2….Pareil)
Degats: 8 (9- 1…Faut quand même que je gagne, a l’origine)
Point de Vie: 13 (24-11…J’me suis fait exploser par magie)

Je touche donc deux coups sur trois et lui me touche jamais, vu qu’il est même pas dans le tableau…Ensuite, tout ca, je sais pas si je dois le dire, les stats et les chances de toucher….

Combat :
L’animal, surpris, tenta de se redresser, mais je bondis sur lui tout en sortant mes griffes. Au moment où ma main passait à côté de sa gorge, il essaya de me mordre, mais sa confusion et la vitesse tout bonnement incroyable que je mis à retirer ma main l’empêcha d’agir. Il fut égorgé sur le retour de mon geste sans avoir eu le temps de crier.
Fin du Combat

[ Je le one shot, le canin…C’est pas tres interessant en fait. Et y’a pas de des pendant les combats, si ? Je pense ptet faire un truc sur les façons dont un nogh combat]

A ce moment-là, malgre le silence presque absolu de l’action, je sentis que quelqu’un d’autre s’était réveillé. N’empeche que je lui avais bien détartré la tronche, à ce connard de sale cabot ! Les autres, j’les attends, j’vais tous me les faire ! BWAHAHAHAHAHAHAHA…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axl
Enc***** de mouches
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: Berger

MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Lun 24 Nov - 23:20

Mmmmh... silence les chiens, arrêtez de grogner... laissez moi pioncer encore un peu... confortable couverture.

-BWAHAHAHAHAHAHAHA…

Minute. Ca c'est pas les chiens, puisqu'ils sont occupés à grogner. P'ils peuvent pas faire un hurlement psychotique comme ça. Y'a pas un peu trop d'agitation là? Bah, c'est pas à moi de m'en charger. L'avantage de s'occuper des bêtes, c'est que c'est aux autres de chasser les ennuis, les guerriers. Moi, je fais gentiment dodo dans mon coin. Brrr... trop de vent, fait froid...

Le souffle de la brise sur ma joue me remémora néanmoins un petit détail: je n'étais plus avec les autres. Donc problème. Tout en bâillant à m'en décrocher la mâchoire, je me battais avec ma couverture pour m'en extirper et me relever. Trois silhouettes se tenaient un peu plus loin, deux de mes chiens et un... euh... bonne question. Un truc poilu. Ca se tenait sur deux pattes, ça faisait à peu près ma taille et ça devait tenir du félin et de l'homme. Mais quand je parle de félin, c'est pas un petit chat hein... plutôt un tigre vu la musculature. Jamais vu de bestiole de ce genre moi. Oh, attendez... si j'en crois le liquide pourpre s'écoulant de ses griffes et le cadavre d'un de mes compagnons... oui oui, il a bien abattu un de mes chiens. Bon, bah ça me fera de la nourriture facile pour quelques jours. Je parle du chien et du machin non-identifié bien sûr. Empoignant maladroitement ma faux à la va-vite, je me rapprochai rapidement de lui le plus discrètement possible, arme brandie au dessus de ma tête. Il m'aurait sûrement vu si mes deux chiens ne le maintenaient pas en respect à grand recours de grognements. Pourtant, que ce soit à cause du peu de bruit que je ne pouvais empêcher ou de son odorat (ou d'encore autre chose?), il se retourna peu avant que je sois face à lui.

Son visage de félin devint tellement expressif qu'elle m'aurait certainement troublé si je n'avais pas été en bonne partie dans les bras de Morphée. Il tenta de me renverser d'un bond en avant, mais ne fit que percuter encore plus violemment le manche de mon arme. Ses yeux se révulsèrent, le visage fixé dans une grotesque grimace, et il s'effondra d'un coup au sol, assommé. Après m'être assuré de son état en donnant quelques coups de pied dans sa tête, je m'approchais du chien blessé, histoire de voir s'il valait mieux mettre fin à ses souffrances maintenant ou essayer de le soigner. Mais l'animal ayant le crâne troué, la question était vite réglée. Je reportai alors mon attention sur l'étrange prédateur, ordonnant pour commencer à mes compagnons d'arrêter de lécher la plaie située sur son flanc. Je pus alors remarquer que ce truc d'espèce inconnue, quelle qu'elle soit, était... habillée, comme n'importe quel humain décent. Plus incroyable encore, elle portait une bourse en cuir à la ceinture, laquelle contenait trois pièces d'or.

Restait à savoir comment cette bestiole était arrivée en possession de cela. Peut être qu'elle a copié les gens qu'elle voyait, après avoir subtilisé les vêtements d'un voyageur étourdi ou d'un casse croute malchanceux. Ou alors... nan, c'est quelqu'un qui a été transformé en homme-bête par magie! La magie, c'est jamais bien net après tout, non? Non? Ah...

En tout cas, fermement décidé à observer de plus prêt cette créature, je me mis à soigner sa blessure avec les moyens du bord (un peu d'eau pour la laver et un torchon sensé stopper l'hémoragie). Déjà que j'avais bien fait attention à ne pas la frapper avec le fer de l'arme, pour préserver son cerveau... hey, on en croise pas tous les jours, c'est ma première fois en 19 ans! Toutefois, j'avais bien retenu les conseils du Scheik (le chef de notre groupe): ne pas laisser mon enthousiasme me faire perdrele sens des réalités. Aussi, je sortis une corde de mon sac et entrepris de saucissoner radicalement ma trouvaille. N'étant pas vraiment un expert avec ces bidules, je pris une vingtaine de minutes pour exécuter la tâche, afin d'être parfaitement sûr que la bête n'allait pas me refaire la même surprise.

Une fois cela fait, je retournais en direction de la dépouille du chien, hésitant sur la marche à suivre. La garder comme ça n'était pas envisageable: d'autres carnivores seraient irrémédiablement attirés. Finalement, je décidai de tirer de la dépouille une bonne partie de la viande, tout en déposant plus loin la carcasse encore assez charnue pour satisfaire d'éventuels prédateurs. Je trouvais ça plutôt dommage, c'était une chouette bébête quand même. Plutôt affectueuse et rudement intelligente. Bien sûr, on avait largement mieux pour garder le troupeau, mais quand même. Enfin, je commençais à avoir l'habitude, donc perdre une bestiole que j'avais pratiquement élevé et dressé depuis sa naissance ne m'affecta pas plus que ça. Surtout que j'avais un nouveau jouet vachement intéressant, car j'avais finalement renoncé à faire de l'étrange prédateur mon repas du lendemain. En me retournant dans ma couverture, plus tard dans mon sommeil, je m'imaginais déjà en train de pouvoir marcher côte à côte avec ce nouvel animal parfaitement dressé et obéissant au doigt et à l'œil. En plus, son allure de peluche ambulante donnait l'envie de lui faire un bon gros câlin. Au pied... donne la patte... va chercher... et en plus, comme il est bipède et dispose de doigts, il sera encore plus efficace pour les tâches ménagères... va chercher... Mmmmmh, génial...



-RHAAAAAAA BORDEL DE ********** SORTEZ MOI DE LA!!!!! SI VOUS M'ENLEVEZ PAS CES TRUCS A LA ******, JE DEMONTE LE PIF DU PREMIER ************* QUI RAMENE SA FRAISE!!!!! BANDE DE ************ FAÎTES MOI SO............

Surprise! Tout d'abord, d'être réveillé en sursaut pour la deuxième fois d'affilée. Déjà, il faisait bien jour lorsque je me réveillai. Mais mon étonnement fut encore plus grand quand je découvris que la créature-non-identifiée-ex-futur-compagnon-obéissant-et-affectueux-tout-plein était capable de parler, et utilisait ce don pour cracher des injures et d'autres trucs pas biens à un débit encore inégalé à ma connaissance. Mais apparemment, l'ensemble apocalyptique de nœuds que j'avais superposés faisait bien son travail. Tant mieux, parce que je mis bien dix minutes à trainer au lit avant de daigner en sortir. Il m'avait suffit de me planquer sous les couvertures pour rendre le boucan tout à fait occultable. Ai toujours eu un peu de mal le matin...

Bref, je me rapprochai avec précaution du ligoté, qui commençait à avoir la gorge sèche, avec la volonté d'entamer les présentations.

-Moi Axl. Toi Jane?
-Gné?
-Pas avoir peur, moi gentil. Quoi toi être?
-Toi totalement con. 'Tain, en plus de tomber sur un sauvage accompagné de clebs, faut qu'il parle comme un handicapé... remarque, il a la tête de l'emploi.
-Oh... tu parles parfaitement comme moi. Ca va être plus pratique tiens...


Edit Arutha : Les points de vie de Krighris sont diminués de 5 étant donné le coup porté par Axl. Cependant la nuit redonne 1/4 de la force de Krighris en PV. Merci de faire les comptes et de l'inscrire dans la fiche de personnage.

Edit Axl: 13 -5 + 6 = t'as donc 14 PV le Noghri ^^

Edit Arutha : 12 en force pour Krighris donc +3 et non +6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krighris
Dénichieur de défo
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: éclaireur d'une tribu Noghris

MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Ven 28 Nov - 0:00

Bordel, pourquoi je me réveille ligoté comme un saucisson sans même une couverture, avec le bout des oreilles gelées et incapable de faire le moindre mouvement ? Et puis, pourquoi j’ai aussi mal au flanc ?
Argh ! Commotion cérébrale. Il paraît que ca arrive quand on réflechit trop…Aaaaaaaaah je me rappelle, j’me suis réveille avec une blessure au flanc, pis j’ai trouve un clebs que j’ai égorgé, et ensuite je me suis fait défoncer par…un imbécile qui parle comme un…imbécile d’ailleurs. Un handicapé mental, ce que je ne manque pas de lui signaler. Comme si j’avais besoin de ca. De toute façon, c’est pas possible qu’un type pareil puisse m’assomer avec une faux ! Ouais, c’est une illusion !

Bordel, cette faux est ENORME ! Elle doit couper à mort ! Tout dechiqueter ! Quelle tête ils feront, les autres, quand je leur ramènerai cette arme génialissime ! Et le regard de Kahra quand je lui raconterai que j’ai explosé au moins quatre adversaires simultanément, pour lui offrir cette faux ! Ouais, j’la prends et je rentre au campement. Et faudra que je bute ce type, histoire qu’il contredise pas la vérité que je vais dire.
Allez, j’me lève et….Meeeeeerde, c’est vrai que je suis ligoté…Bon, on va essayer de le persuader de me libérer puis ensuite, je l’explose et lui prends sa faux ! Et les deux autre corniauds, ils vont prendre aussi ! BWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !


-Dis, étrange creature, assis !
-Hein ?
-Assis ! Ou fais le beau, si tu préfères.
-Hein ?
-Mais allez, même les chiens le font. Allez les chiens, Assis ! Voilaaaaaa, Faites le beau maintenant ! Ouais. Alors tu peux y arriver, nan ?
-Hein ?
-Je croyais que tu étais intelligent…

Et il dit ça avec la larme à l’œil…
-BORDEL, JE VAIS T’EXPLOSER TA SALE FACE D’IDIOT CONGENITALE, ESPECE D’ATTARDE ! POURQUOI TU M’AS LIGOTE, IMBECILE ?
On va y aller à la diplomatie, je vais gentiment lui demander de me libérer, pour que je puisse le dégommer.

-Pourquoi tant d’agressivite ? Ca me ferait mal au cœur de devoir encore t’assomer…
Menteur…Je le sens, TU MENS !
-D’ailleurs, quel genre de créature es-tu ?
Il le fait exprès, il le fait exprès….
-BORDEL MAIS TU LE FAIS EXPRES OU QUOI ?
-Pourquoi tu dis toujours Bordel ? Et puis je sais toujours pas quel genre de creature tu es.
-T’es incapable de reconnaître un noghris, espèce d’handicapé de ta cervelle de moineau ?
-C’est quoi un moineau ?
-TU LE FA….Aucune idée…
-Je me demande à quoi ça ressemble, c’est sûrement super comme animal…
-Bref, délivre-moi.
-Pour que tu tues mes fidèles chiens ?

Pour te tuer toi, connard…

-Tu savais que le chien était le meilleur ami de l’homme ? Visiblement pas du naguis, hein ?
-Noghris.
-Au fait, vous êtes quoi ? Un tigre qui parle ?
-Est-ce que je ressemble à un tigre, imbecile ?
-…

JE VAIS LE BUTER !!!
-Bref, délivre-moi.
-Pourquoi je ferais ça ? Tu vas encore tuer un de mes chiens…
-NAN C’EST TOI QUE JE VAIS BUTER !
-Ah bin je vais pas te libérer alors…
-Et puis, pourquoi chui attaché avec un morceau de tissu ç deux balles autour de la taille ?
-Quand t’es arrivé, t’étais presque mort…
-C’est toi qui m’as fait ça ? Comment oses-tu me dire de faire des trucs assis ou debout ou je ne sais pas quoi ?
- Je pensais que tu étais comme un chien…
- COMME UN CHIEN ? C’EST TOI QUI VA CREVER COMME UN CHIEN DES QUE JE SERAIS LIBRE ! BWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
-Je disais donc que t’étais presque mort quand je t’ai trouvé, alors je t’ai assomé…
- JE VAIS TE LE FAIRE PAYER AU CENTUPLE DE MILLIERS DE MILLIONS DE MI…C’est quoi la suite ? BREF TU VAS PRENDRE TARIF !
-Après t’avoir assomé, j’ai laissé les chiens lécher ta plaie…
- AAAAAAAAH CRAAAAAAAADE JE VAIS MOURIR DE LA GANGRENE, DU SCORBUT ET DE LA RAAAAAAAGE !
-La rage, tu l’as déjà…
- Je veux revoir Kahra avant de mourir ! Ses si beaux yeux…
- Vous pouvez donc avoir des sentiments ? Fascinant !
-Plus personne se souviendra de moi, ma légende ne sera pas…
-Vous avez donc une culture historique ? Incroyable !
-Que dis-je, tous se souviendront de ma faiblesse, pour m’être laissé battre par un imbécile amoureux des chiens !
-Après avoir laissé les chiens te lécher ta plaie affreuse, car ça me faisait mal de voir une forme primitive de vie souffrir autant…
-Je sens deja la mort qui vient, me libérant de la vie trop injuste et cruelle, qui sera abrégée par deux corniauds malades comme des…corniauds…
-Je t’ai sauvé la vie en pansant ta blessure.
-Achevé cruellement sans que je puisse me défendre, par un connard qui… m’a sauvé la vie ?

Règle numero trois du code de l’honneur des futurs heros, paragraphe deux, alinéa cinq, si une personne, quelle qu’elle soit, vous sauve la vie, rendez-lui en cinq. Meeeeeeeeerde !
-C’est vrai ?
-Et bien, oui, mais...
-La poisse !
-Pourquoi ?
-Je dois désormais te sauver cinq fois la vie…
-Vraiment ?
-Oui…Bon, pourquoi t’es là ?
-Ici ? Bin, parce que je t’ai capturé…
-Nan, j’veux dire dans les steppes, sans tribu ni rien…
-Aaaaah…En fait, ce qu’il s’est passé, c’est que le troupeau de la tribu qui m’héberge et qui est donc ma tribu………………………………………………………………………………

Aaaaaaaah…Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
-Et donc je suis perdu ici, tout seul, et je sais juste que ma tribu devait aller vers le sud. T’as compris ?
-Hein ? Euh oui bien sur.
-Je n’ai nul part où aller, et je me fais agresser par des noghris fous, et cela sans raison…
-Je peux t’emmener chez moi.
-C’est où, chez toi ?
-Ma tribu, évidemment.
-Ta tribu ? Avec…pleins de noghris ?
-Oui, bien sur.
-Ils sont tous comme toi ?
-Y’a Kahra, qui est super belle et sympa, qui………………………………………………..

Je parlai plusieurs minutes, avant de me rendre compte que le nomade s’était évanoui…
-Heho, réveille-toi ! Réveille-toi ! BORDEL REVEILLE-TOI J’AI PAS ENVIE DE PASSER MA VIE ATTACHE COMME UN SAUCISSON !
-Hein ? Ah euh….J’imagine que j’ai pas trop le choix….
-Au fait, tu t’appelles comment ?
-Axl.
-Ax…leuh ?
-Ouais.
-C’est imprononçable.
-Quoi ? Mais non, c’est simple et court…
-Je vais t’appeler Ax, ce sera mieux.
-J’aime pas les diminutifs, mon prénom est suffisamment court pourtant…
-C’est imprononçable et c’est pourri, maintenant tu seras Ax. Moi, c’est Krighris.
-Tu trouves que c’est facile à prononcer ?
-Bref, partons, ça nous prendra bien une journée avant d’arriver au camp. Au fait, le shaman devra te tester pour savoir si tu as le droit de rester. J’espère que tu pourras.
-Ca fait quoi si je peux pas ?
-Soit on te tue et on te dépouille, soit tu t’en vas seul et sans provisions.
-Tu me protègeras ?
-Je ferais de mon mieux, mais on a aucune chance en cas de combat.
-Ah…
-Réussis le test et tout se passera bien.

Repondis-je avec un grand sourire. Espérons que ce sera le cas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arutha
Administrateur/MJ
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Jeu 4 Déc - 20:28

Les deux compères marchèrent pendant une longue demi-journée. Krighris se plaignant de ses blessures, Axl commença à se demander s'il avait bien fait de suivre le noghris. Que pouvais lui réserver le destin? Une fin lente et douloureuse, découpé en morceaux par la tribu noghris et servir de repas pour le soir? ou bien un accueil chaleureux et plein d'humanité? Humanité? impossible. Axl ne connaissait pas la race des noghris et encore moins leur coutume. Cependant il avait choisi de suivre Krighris au péril de sa vie.

Alors qu'il ne restait qu'un lieu environ avant d'arriver. Axl s'inquiéta de voir une épaisse fumée s'élever au dessus du campement qui devait être celui de la tribu de Krighris. Le noghris pensa simplement qu'ils préparaient quatre ou cinq gibiers pour le festin du soir célébrant le retour triomphal du guerrier. A l'opposé, Axl pensa à la préparation d'un feu, non pas pour du gibier mais pour son propre corps.
A quelques pas du campement, un jeune noghris vint accueillir Krighris et Axl.

- Krighris. Stupide noghris. La tribu vient de se faire attaquer par une tribu noghris rivale. Ils ont capturés tous nos guerriers et toutes nos femmes. Tu es le seul ... heu ... soldat (?) qu'il nous reste. Il faut que tu aille voir notre chef.

- C'est pas moi, je n'y suis pour rien je vous promet.
Répondit Axl en levant les mains hautes dans le ciel.


Dernière édition par Arutha le Mar 23 Déc - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-leval.1fr1.net
Axl
Enc***** de mouches
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: Berger

MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Lun 8 Déc - 21:32

Le Noghris sembla tout juste remarquer ma présence. Et vu la tête qu'il fit, j'aurais largement préféré qu'il ne me voit pas. J'avais ordonné à mes chiens de se tenir à l'écart du campement et de fuir tout Noghris trop entreprenant, mais je commençais à regretter leur présence.

-Et c'est qui celui là? Un nouvel esclave?
-Ils vivent en société, semble avoir des classes sociales et sont même capables de domestiquer... épatant...
-Nan, c'est... euh... rien. Mais il va nous aider.
-Ah bon, je vais faire ça?


Le jeune Noghris observa ma faux d'un air professionnel, resta indécis quelques instants puis hocha finalement la tête d'un air appréciateur malgré une évidente réserve. Bah quoi? J'avais rien sur le visage pourtant. Heureusement, Krigris me sortit de l'embarras en détournant l'attention alors que je commençais à me frotter vigoureusement le nez.

-Attends, minute. Kahra aussi à été enlevée?
-J'ai dit toutes les femmes, donc oui.
-RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!! ON DOIT LES SAUVER, ON DOIT LA SAUVER!!!! Où est le chef? Parle vite!
-Dans sa tente évidemment, idiot de Noghis.
-Nan c'est pas évident sale môme. Maintenant tire toi, on doit vite aller sauver Kahra... et les autres, bien sûr.


Kriglish s'avança aussitôt dans le campement d'un air décidé, avec moi sur ses talons. Je préférais le suivre de près pour ne pas me perdre, mais aussi parce que je me sentais plus rassuré près de cette boule de poil tout en muscles qui m'était amicale. Faut dire que les autres Noghris avaient pas l'air de me voir d'un bon oeil. M'enfin, vu qu'ils venaient de se faire attaquer, que leurs habitations (ressemblant pas mal aux miennes, étrangement) brûlaient et qu'à peu près la moitié d'entre eux allaient être domestiqués par leurs chasseurs... on pouvait comprendre ça.

-Kriegrich? Le chef... il a quoi de spécial? C'est celui qui a une crinière comme chez les lions? Ou alors vous ne prenez en compte que la force physique et le charisme pour...
-LA FERME BORDEL!!!! Commence pas à me refaire le mec intelligent qui sort des mots trop compliqués pour lui, ou je te cloue le bec.
-M'enfin...
-C'est ici, alors tiens toi bien où on va être obligés de se barrer à toute berzingue et j'y tiens pas du tout. Le chef est susceptible comme pas deux même si c'est un grand Noghris.


Nous arrivâmes finalement devant la tente, et je pus rencontrer le chef de la tribu. C'est vrai qu'une certaine aura de puissance s'élevait de lui, et qu'en plus de la crainte on avait spontanément du respect pour ce type. Il m'était cependant très facile de dire que tout le plaisir fut pour moi, car il n'y avait aucune trace de joie sur le visage de la montagne de muscle présente devant mes yeux. Par contre il avait un grosse flèche fichée juste entre les deux yeux...

-Oh merde, ça va pas le faire du tout... hey, qu'est ce que tu fais Ax? Tu peux le soigner?
-Ben non. Mais il risque pas de me mordre, donc j'en profite pour regarder de plus près à quoi ça ressemble un Noghris... vous pondez des oeufs ou c'est vivipare?
-Quoi?
-Tu connais les poules? Les oiseaux qui ne volent pas et qui aiment bien parader. Quand elles font des petits et bien...
-MAIS C'EST PAS LE MOMENT ABRUTI!!! TU LA FERMES OUI??? ET ARRETE DE SOUILLER LA DEPOUILLE DE NOTRE VENERE CHEF, 'SPECE DE NECROPHILE!!
-Grihgris est grognon...
-JE SUIS PAS GROGNON!!
-Si. Bon, on fait quoi maintenant?
-Il faut sauver Kahra...
-Et on fait ça comment?
-Ben on y va!
-Tous les deux?
-Oui!............ euh non. On rameute tout le monde avant.
-J'ai pas l'impression qu'ils soient disposés à te suivre...
-... mais ils écouteront très certainement le shaman!
-C'est qui votre chaman? Un Noghris tout vieux, décrépi et boursouflé qui était trop faible pour faire guerrier? Oulàààà.... ok ok, j'ai rien dit je dis plus rien, me regarde pas comme ça. Tu fais peur avec tes babines retroussées et tes crocs pointés sur ma carotide...
-Humpfff... bon, je vais t'expliquer calmement et sans violence, alors ouvre bien tes oreilles. Le chaman est un Noghris d'exception, comme tous les shaman d'ailleurs. Si par malheur tu redis du mal de lui, je ne répond pas de moi... et je t'assures que les autres s'assureront que tu ne puisses plus l'insulter.
-Ils vont me coudre les lèvres?
-Non, pire...
-Ils vont me cuisiner?
-Bin un peu moins pire, on est pas des sauvages comme toi tu sais... HEY, ARRETE DE ME FAIRE PERDRE DU TEMPS ET ON Y VA!!
-Tous les deux?
-Oui!............ euh non. J'l'aurais pas déjà dit ça?
-Si, t'as même parlé du shaman après.


Kingalis m'attrapa brusquement par le col tout en maugréant et nous sortîmes d'ici, direction le Shaman, avec une majuscule d'après ce qu'avait dit mon nouveau compagnon. Peut être même que je devrais dire SHAMAN.

Ou alors SHAMAN, avec des majuscules et des lettres de néon géantes façon Hollywood?

Bon, on va dire Shaman, avec tout le respect que je lui dois. Quoi qu'il en soit, le bonhomme ne nous avait pas attendu pour remotiver la troupe et Krighris du attendre un bon moment avant de pouvoir m'introduire. Quoi qu'en y réfléchissant, je me demande s'il voulait vraiment le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krighris
Dénichieur de défo
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: éclaireur d'une tribu Noghris

MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Dim 21 Déc - 18:59

Ce Acsleuh etait vraiment un imbecile ! Oser critiquer le chef, puis le Shaman ! Il avait interet a fermer sa gueule s’il voulait pas se faire dezinguer par les survivants. D’ailleurs, en parlant de survivants…..IL FAUT QUE J’AILLE SAUVER KAHRA ! Le Shaman va m’aider, il m’a toujours prefere a l’autre, mon rival, le fils du chef. On ecoute la fin du discours, puis on se ramene.
-« Mes freres, nous devons par consequent absolument aller sauver les notres, et faire payer a ces ignobles, immondes et monstrueux noghris leur outrecuidance ! Ils ne devraient pas s’en prendre a leur propre race de facon aussi infame ! …………………………………………………………………………………………………….Allons donc nous battre !
- OUAIS !
J’avais rien compris mais c’etait pas grave en fait, ce qui comptait, c’etait d’avoir pris la decision d’aller sauver Kahra.

-« Que fais-tu ici, Krighris, si seulement le fils du chef se trouvait a ta place ! » Conna…Pardonnez-moi mes pensees, O Grand Shaman !
-« Et que fais-tu avec un humain a tes cotes ? Viens sur l’estrade et explique-toi ! » dit le Shaman.
-« Cet humain m’a sauve la vie alors que j’etais gravement blesse et…
- Pourquoi etais-tu gravement blesse ?
-Heu…Je ne me souviens plus… »
Et ca y est, ils ont tous eclater de rire ! Ils vont voir, quand on aura liberer Kahra, ce que je vais leur mettre !
-« Bref, vous ne pouvez pas vous en prendre a lui parce que….euh…Il a une super giga faux ! Ouais !
Les membres de ma tribu le regarderent avec etonnement et un peu de crainte devant le grand guerrier qu’il etait. Le respect s’accrut devant la taille de sa magnifique arme, une arme faite surmesure pour les plus grands des guerriers…Pendant ce temps, lui prenait la pause du feroce combattant…
-« S’il est vraiment un grand guerrier, qu’il vienne prouver sa force en nous aidant a taper les ennemis ! » dit quelqu’un dans la foule.
-« Heu…je ferais peut-etre mieux de garder le campement contre les bandits et… » bafouilla Ax.
-« Quel courage ! Il accepte de surveiller le camp tout seul ! Que de ferocite contenue dans ce regard de pure puissance, que de tension dans cette force qu’il tente de maitriser pour ne pas blesser ceux qu’il aime ! C’est surement un super guerrier. » rencherit quelqu’un.

Personnellement, dans son regard, je voyais qu’il allait se chier dessus, et que la tension dans ces muscles venait du fait qu’il essayait de les empecher de trembler, mais je me trompe peut-etre…
-« Heureusement, nous allons pouvoir garder le brave guerrier avec nous. Nous allons tout demonter et tout emmener sur nos dos, dans des paquetages ! » dit le Shaman. A ces mots, la foule devint hysterique a l’idee de garder Ax avec elle.
-« Bien, partons attaquer leur campement, buter leurs sentinelles, et raffraichir notre rage et notre soif de vengeance dans le sang ! »
Voilà de supers paroles ! Allons tous les buter ! Et surtout….SAUVONS KAHRA ! Yahaaaaaaaaa !

Nous partimes donc a l’assaut de l’autre tribu. Le Shaman preparait ses forces car il y aurait un autre Shaman dans le combat. Il ne devait pas se faire poutrer trop vite et de preference pas du tout sinon, c’etait nous que l’autre Shaman dezinguait. Pis comme c’est interdit de tuer les Shamans, bin on aurait rien pu faire pendant qu’ils nous taillaient en piece.
Nous arrivames au lieu du futur combat. Alors que nous criions l’hallali, je me precipitai en avant pour aller sauver Kahra. Je fus alors accoste par une espece de sous-nain, un noghris qui faisait 1m40 et qui se croyait le centre du monde. Il n’avait pas d’arme, c’etait une espece de jeunot qui n’avait jamais du verser son premier sang. Bref, un noob.

-« N’avance pas plus, miserable Feux-Follet ! Je suis le fils de Ounghra le Marteleur. Crains mon courroux car je vais te navrer ! » Bordel j’ai rien capte…
-« D’accord, viens te faire buter, sale con qui sait meme pas se faire comprendre ! »
-« Tu ne comprends pas quand je parle ? Vous etes vraiment tous des degeneres, vous les Feux-Follets… »

Feux-Follets = Degeneres. Kahra = Feux-Follets. Kahra = Degeneree.
-« JE VAIS T’ECRASER, PITOYABLE INSECTE SUR LE CHEMIN DE MA DULCINEE ! VIENS PAR ICI, MISERABLE MICROBE-NAIN ! L’HEURE DE LA PATE A SONNEE ! »

Mes stats :
Attaque :15
Defense : 12
Degats : 9
PV : 11
Stats du jeune noghris : (je les ai baisse un peu pour pas crever >.>)
Attaque : 12
Defense : 10
Degats : 8
PV : 18

Dans mon extreme furie, je lui bondis immediatement dessus. Il avait eu beau se la peter au debut, au final, ce n’etait qu’un enfant qui ne connaissait que les combats entre amis ou d’entrainement…Resultat, quand je lui bondis dessus avec une expression de tueur sur le visage, il resta paralyse par la terreur. Je passai d’un bond derriere lui tout en plantant violemment mes griffes dans son flanc. J’etais derriere lui quand je retirai mes griffes d’une saccade. Le choc le fit se retourner pour me faire face. Il tenta de me frapper d’estoc, mais son coup passa a trois longueurs de poil de mon œil gauche. Son entrainement reprenait le dessus.
Nous nous retrouvames ensuite face a face, nous regardant haineusement. Sa blessure ne semblait pas trop le gener, mais du sang s’en ecoulait assez abondamment. Il savait desormais qu’il jouait sa survie. J’aurais pu m’enfuir directement vers les geoles, mais l’idee d’abandonner un adversaire tel que lui dans mon dos ne me plaisait guere.

Cette fois, ce fut lui qui prit l’initiative. Il s’accroupit et courut en etant penche vers l’avant, question d’aerodynamique. ‘Fin y paraît que c’est ca, moi j’y ai jamais rien compris de toute facon. Il s’arreta brusquement a un metre de moi dans une grande glissade. Un coup de pied bien ajuste m’envoya une putain de terre de merde…euh la magnifique et douce terre de Mohoua dans les yeux. Je ne percus donc que vaguement la roue sans les mains qu’il fit. Par contre, j’ai tres bien senti le pied qui m’a violemment frappe a la carotide. Je fus projete en arriere, m’etouffant a moitie, en manque d’air.

-« On fait moins le malin devant mon extreme puissance, hein, sale degenere ? »
Kahra, Kahra, Kahra… »
murmurai-je en tentant de reprendre mon souffle.
-« Quoi ?Que dis-tu ? Tu te rends, minab’ ? »
KAAAAAAAHRAAAAAAAAAAAAAA CONNAAAAAAAAAAARD ! »
hurlai-je en lui bondissant dessus.
Ce coup-ci, il a rien capte. En plein vol, j’ai pose mes mains sur ses epaules et nous avons roule dans la poussiere. Finalement, il fut coince sur le dos, avec moi assis sur son torse. Je dechargeai ma haine et ma rage a coups de poings pendant qu’il miaulait tel le chaton impuissant qu’il etait. Pour en finir, je lui fracassai le nez du plat de la main, et le carthilage penetra jusqu’au cerveau. Il mourut sur le coup.

Je continuai de marcher vers le centre du campement, d’ombre en ombre, evitant les affrontements. C’est vrai quoi, chui un futur heros, mais faut que je survive avant. Et la c’est assez mal barre. Avec ma furtivite naturelle, j’arrivai jusqu'à une tente avec deux gardes a l’entree. Merde, j’vais devoir me les faire. A deux contre un, et dans mon etat, quelqu’un d’autre n’aurait eu aucune chance, mais c’est MOI le heros, alors je vais les poutrer tous les deux, et…
-« Aaaaaaaaaaaargh ! » Le grognement provenait des deux gardes, j’crois. Je me precipitai donc vers les vigiles pour les achever, quand une forme que je connaissais apparut devant moi.
-« Kahra ! Je courais venir te sauver et… »
-« C’est que maintenant que t’arrives, sale gland ? »
Gloups…« Autant de retard, et tu pretends m’aimer ? Le fils du chef m’a protege, lui, au moins ! On ne peut pas en dire autant de toi, hein ? »
-« Mais Kahra, j’etais en mission et… »
-« Et alors ? Si tu m’aimes tant, tu aurais du sentir que quelque chose n’allait pas et revenir immediatement ! Je vais t’infliger une correction, tu te souviendras qu’il faut respecter les femmes ensuite ! »


Oulah…Elle a l’air vachement en forme, pis elle a toujours ete plus forte que moi au combat…J’ai aucune chance, j’vais mourir. Mon honneur est mort. Il n’y a plus d’honneur, plus de joie…
-« Non Kahra, laisse-moi chatier ce miserable ! »
La voix du fils du chef. En plus, il a l’air flappy. Avec son enorme bandage qui est de la meme couleur que la robe de Kahra, qui vient de la robe de Kahra, et qui laisse donc plein d’espace vide a regarder et examiner attentivement…Oooooooooooh
-« Explose-le. » Ouais !

Mes stats :
Attaque :15
Defense : 12
Degats : 9
PV : 3
Stats du fils du chef :
Attaque : 13
Defense : 8
Degats : 6
PV : 10

Je sentais dans les yeux de mon adversaire la volonte de bien faire. Mais il allait pas y arriver, il ne tenait debout qu’a force de volonte. Allez, il s’approche, et on le laisse s’ecraser a bout de force a mes pieds. Aie ! Bordel, il m’a donne un coup de poing dans le torse. Heu, c’est pas comme si j’avais eu mal. Surtout pas. Il en serait incapable. Oui. C’est la surprise qui m’a fait reagir comme ca. Bon, il veut pas tomber tout seul ? Bin j’vais lui mettre un de ces pains…Vlan ! Comme prevu, il est assome, par terre.J’ai gagne, j’ai gagne ! Tu m’a bien vu ? Tu m’a bien regarde Kah…ra ?

-« Je suis entouree d’incapables. Je vais devoir le faire moi-meme dans ce cas… »
Pitie pas ca !

Mes stats :
Attaque :15
Defense : 12
Degats : 9
PV :1
Stats de Kahra :
Attaque : 16
Defense : 14
Degats : 11
PV : 30

Non, pas caaaaaaaaaaaaaaaa ! Puis ce fut le noir complet…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axl
Enc***** de mouches
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 16/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: Berger

MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Mar 23 Déc - 17:41

Rhoolala... qu'est ce que je fais là moi? Bon, arrêt sur image. Dézoomons.
Comme vous pouvez le voir, deux groupes d'hommes félins étaient en train de se charger l'un-l'autre, l'impact entre les deux camps devant avoir lieu incessamment sous peu. Que des hommes félins? Non, si vous observez de plus près le groupe des agresseurs, un humain se jette lui aussi furieusement vers la bagarre. N'allez pas croire qu'il ait hâte d'en découdre: c'est juste que s'il ralentit, ceux qui le suivent vont le piétiner à mort sans même s'en rendre compte. En fait, il doit même accélérer sans cesse pour tenir la distance, les Noghris étant galvanisés par le discours de leur Shaman ainsi que par la présence d'un grand guerrier dans leurs rangs. Notre petit homme court donc pour son salut, tout en sachant pertinemment qu'il court à sa perte.

En effet, regardons de l'autre coté maintenant. Oui oui, le groupe composé uniquement d'hommes félins bien solides, bâtis comme des charpentes. Avec en prime des griffes et des crocs suffisamment acérés pour m'arracher le jugulaire sans efforts. Bien qu'ils n'aient pas eu le temps de se préparer entièrement, le manque de prudence de leurs ennemis leur on permit de déceler l'attaque suffisamment tôt pour se rassembler. Et au vu de leurs têtes, ils étaient pas très contents de voir leurs victimes se rebeller.

Vous en conviendrez, ma situation n'est pas idéale. Mais c'était sans compter sur le Shaman de notre groupe. Un chouette type le Shaman. Il a eu la merveilleuse idée de faire pleuvoir des boules de feu sur eux, et en plus il l'a fait avant que je sois dans la zone dangereuse. Mieux encore, tous les Noghris du coin se sont arrêtés un instant pour s'exclamer, de joie dans un camp et de terreur dans l'autre, mais les félins des deux camps stoppèrent leur course enragée pour accorder à ce prodige le respect qui lui était dû.

Doutez vous bien que j'ai profité de ce bref instant de répit pour me barrer sur le coté. C'est que chuis malin moi, pas comme les crétins qui courent tout droit quand un rocher leur roule dessus. A peine m'étais mis en sureté (c'est vite dit) que les deux groupes reprirent leur course pour se percuter violemment. J'évitais les combats du mieux que je pouvais, préférant laisser les autres faire le boulot à ma place et essayant de frapper ceux qui s'approchaient trop, histoire de les faire partir. Le problème, c'est que j'avais énormément de mal à distinguer les amis des ennemis dans cette grosse mêlée. De manière générale, les Noghris les plus baraqués étaient dans l'autre camp, puisque ceux du miens avaient étés emmenés comme esclave. Ce qui voulait dire que:

1) Ils avaient déjà combattu et étaient au moins bien fatigués, au mieux blessés et fourbus.
2) Quelque part dans leur camp se trouvait un endroit où des Noghris au moins bien fatigués, au pire blessés et fourbus attendaient d'être libérés pour nous aider dans ce combat.

Donc, je me devais de les libérer pour qu'on en finisse au plus vite! (note: c'est du moins ce que m'a dit le Shaman avant que ces fous furieux n'accélèrent la cadence comme des malades). J'étais second dans cette mission par un autre Noghris, Kalif, que j'avais rapidement maquillé avec les moyens du bord (de la boue ~~) pour le différencier des autres. Il m'avait pas quitté depuis le début et m'avait rappeler à l'ordre les deux fois où je m'étais trompé de cible...

Oh, je dois vous laisser: un type vient vers moi, et j'arrive pas à savoir ce qu'il veut.

-Dis, t'es un gentil ou un méchant?
-RHAAAAAAAAA!!!!



Mes stats :
Attaque :13
Defense : 11
Degats : 12
PV : 32
Stats de Kalif:
Attaque : 13
Defense : 11
Degats : 8
PV : 26
Stat des deux chiens:
Attaque : 10
Defense : 10
Degats : 4
PV : 14
Stats du méchant noghris:
Attaque : 14
Defense : 12
Degats : 10
PV : 38


D'un même mouvement, mon compagnon et moi portâmes un coup en même temps, que notre adversaire évita d'un bond incroyable. Tellement pas croyable que je restais sans réagir, ce qui lui permit de me placer un féroce uppercut. Il se serait volontier jetté sur moi si l'un de mes chiens ne lui avait pas bondit dessus à l'improviste, lui ferrant le bras de sa machoire. Kalif lui asséna alors un méchant coup de griffe sur le front, qui laissa s'écouler un jet de sang sur les yeux de notre agresseur. Sous la douleur, il remua dans tous les sens et mon chien lâcha prise, le laissant chuter. A peine s'était-il relevé que j'en profitai pour attaquer à mon tour, lui portant un violent coup dans l'épaule. A l'arrivée de mon autre chien grognant, notre adversaire s'écarta et ne reparut point. Nous aurions pu le finir, mais je préférais éviter ça si possible et avais de toute manière plus que hâte de m'éloigner du combat général.

(Conclusion: je perds 8 pv grâce à la résistance de 2)

A nous quatre, nous parcourument rapidement le campement rudimentaire des Noghris, à la recherche des prisoniers. Certains félins du coin tentèrent de nous stopper, mais on voyait bien que c'étaient pas des guerriers: la simple présence de mes chiens les tenait à distance. Finalement, on trouva une sorte de grosse geôle, grossièrement composée de barreau en bois. A l'intérieur, de nombreux félins étaient entravés par des espèces de cordes de fer. Hors du feu de l'action et avec un peu plus de neurones, je me serais demandé pourquoi les prisonniers ne détruisaient pas leur prison de fortune. Mais sur le coup, j'ai simplement suivit Kalif qui s'élança en rugissant vers le deux gardes.

Mes stats :
Attaque :13
Defense : 11
Degats : 12
PV : 22
Stats de Kalif:
Attaque : 13
Defense : 11
Degats : 8
PV : 26
Stat des deux chiens:
Attaque : 10
Defense : 10
Degats : 4
PV : 14
Stats des méchants noghris:
Attaque : 14
Defense : 12
Degats : 8
PV : 36

Kalif porta un coup de poing à l'un d'eux qui le sonna, mais ne put éviter un coup de griffe dans le dos venant de l'autre. D'un autre coté, cela me permit de le faucher par derrière-derrière, le renversant sur le coup. Mes deux chiens se jetèrent aussitôt sur lui, l'un le lacérant de coup tandis que l'autre ne parvint qu'à peser son poids sur lui, le maintenant au sol. Je m'approchai alors pour porter un autre coup, mais le Noghri se releva, envoyant bouler sur moi l'un de mes chiens et griffant son agresseur canin au flanc. A peine étais-je relevé qu'il m'asséna un autre coup de poing: je pus tant bien que mal encaisser le choc. Ce combat fut clôturé par une attaque de concert entre moi et mes fidèles compagnons canins, et le garde s'écroula au sol, non pas mort ni même évanoui mais souffrant trop pour continuer.

(Conclusion: un chien a perdu 8 pv, et moi 6 autres. Le garde est à 4 pv si me suis pas planté).

Je reportai alors mon attention sur Kalif: celui ci était en mauvais état (12 pv), mais son adversaire prenait la fuite. Pas pour sa survie, contrairement à ce que je croyais, mais pour aller chercher des renforts. D'un seul coup de faux, je fis sauter une bonne partie de la prison (sommaire, je vous l'avais bien dit). A l'aide des clés prises sur les gardes, Kalif en libéra une bonne partie et continuait sa besogne. Manque de pot, j'eus la réponse à la question que j'aurais pu me poser, à savoir pourquoi les Noghris se laissaient faire.

C'est pas qu'ils étaient crevés, blessés, empoisonnés ou autre. Juste déshonorés et honteux d'avoir perdu. Ces féroces matous se tassaient comme des larves. Pas bon.

-Ben les gars... les autres se battent, mais ont besoin de vous. Sinon 'vont se faire cruncher. Nan, ça vous dit rien?

Silence pesant. Pas bon.

(Kalif) Ce grand guerrier des fières tribus des terres du nord est venu nous prêter mains forte! Sa présence devrait vous revigorer blablablablablabla (mini-discours encourageant).

Toujours silence, bien que de nombreux regards se levèrent, plus ou moins interessés et parfois même teintés d'une lueur d'espoir. Ca restait quand même loin des flammes sauvages et sanguinaires que y'avait dans les yeux de leurs copains.

(Kalif) Grand guerrier, il faut que tu nous montres le chemin. Seul une image héroïque pourra rendre l'espoir aux miens. Elance toi tel Ghromis Le Furieux au combat et lance un appel au sang.
-Euh... si je monte sur ce cheval là et qu'on y va, ça va?
-Par exemple...


Les Noghris mangent les chevaux, mais en gardent quelques uns, que ce soit pour leur usage domestique ou pour faire un petit peu d'élevage. Coup de bol, y'en avait un pas loin. Après lui avoir gentiment murmuré à l'oreille et rapidement cajolé comme j'avais l'habitude de le faire avec tous les animaux, je tentai de me hisser sur lui. Jusque là, je n'avais que très occasionnellement monté des chevaux, mais ça se passa sans casse.

-Bon, allez... avance en courant, mais pas trop vite s'il te plait. On va commencer doucement, hein?

Rien.

-Allez... avance et t'auras plein de carottes. Nan tu veux pas? Et avec de l'avoine? Et des pommes? Et du sucre?

FWOOOSH!!! A ben là il est partit comme une flèche, tant et si bien que je m'agrippai à lui comme je pouvais en hurlant comme un damné. Je hurlais d'ailleurs beaucoup plus fort que moi même en fait. Ce mystère resta entier pour moi, qui n'importe quel observateur extérieur aurait remarqué que la vue d'un guerrier à cheval, vociférant et faisant de grands moulinets improbables avec sa large faux, avait complètement dopé les Noghris environnants. Sauf les ennemis, dont les rangs furent parcourus et moissonnés par un cheval lancé à plein galop. Celui-ci ne stoppa pas sa course et se perdit dans les plaines, au loin, mais cela ne me concerne pas: je m'étais écrasé un peu après le champ de bataille, désormais dominé par "les gentils" Noghris qui découpaient en rondelles "les méchants" Noghris, pris en sandwich. Le concept de gentil et méchant est très relatif, comme disait le sheik. Un grand homme, le sheik. Même si j'y comprenais pas grand chose.

J'y comprenais tout de même un peu plus de choses qu'à la magie, dont un combat avait lieu juste à quelques mètres de moi. Les shaman, pardon, les Shaman s'étaient écartés du groupe pour se livrer un duel magique sans merci, que perdait d'ailleurs "le gentil" Shaman. Mais j'étais pas au courant du fait que ce duel devait rester un duel. Je ne pouvais donc absolument pas prévoir que le fait d'enfoncer mon arme dans le corps du type qui brandissait une boule de feu en me regardant méchamment, allait m'attirer de gros ennuis avec les Noghris. Comprenez donc ma surprise lorsque l'autre Shaman se mit à me lancer à son tour une boule de feu, que je pus éteindre rapidement en me roulant au sol (on va dire 3 pv en moins pour moi, soit 13 pv si le compte est bon). Je courus dans l'autre sens fuyant un shaman (plus de majuscule) trop blessé pour me suivre. Ma fuite m'amena à retourner au camp, passant à travers un champ de Noghris pas encore au courant du fait que j'avais sauvé leur shaman, camp dans lequel je pus trouver l'instrument de mon salut:

Krighris était étalé au sol près d'une charrette, KO. Non, mon salut n'était pas Krilis, mais bien la charrette, à laquelle était attelés deux chevaux. Une certaine considération pour le Noghris me poussa tout de même à l'embarquer avec moi et mes deux chiens qui m'avaient suivit tout au long de ma chevauchée et de ma course. Conduire une charrette était tout de même plus dans mes cordes que monter un dada, et je pus les lancer hors du camp.

Direction? Aucune idée, mais "Loin" me semble pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krighris
Dénichieur de défo
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: éclaireur d'une tribu Noghris

MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   Ven 26 Déc - 22:40

Vous commencez par ce post! Pourquoi? Pasque vous avez pas le choix, tiens. Pis vous voulez lire quoi d'autre, hein? HEIN?

Un choc. Aie. Un choc. Aie. Un choc. Aie. Un choc. Aie, mais ca peut pas s’arreter, bordel ? Tout ce que je veux, c’est pioncer peinard, et…Un choc. Pourquoi ? Pourquoi j’ai des chocs comme ca ? Puis il fait tout noir en plus…Ah non,mes yeux sont fermes. J’vais les ouvrir et j’vais tout savoir ! C’est peut-etre Kahra qui…J’ouvre brusquement les yeux et…je les referme tout aussi rapidement ! Ca fait maaaaaaaaaal ! Connard de soleil, ca arrache…
Bon, on les ouvre petit a petit, tout doucement, voilaaaaa. Ca fait mal quand meme. Bon, il me suffit d’attendre. Un choc. Un choc. Un choc. Un choc. Un choc. Un choc. J’commence un peu a en avoir assez, la. Ressayons d’ouvrir les yeux. Ca fait maaaaaal ! Mais moins que la premiere fois. Et si je regardais pas le soleil, ca pourrait marcher ?

Je me tourne alors sur le ventre, dans les couvertures. Des couvertures, interessant. Et etrange. Pourquoi ? Aucune idee. Ca sonnait bien. Etrange ? J’ai dit etrange ? Comme c’est etrange. Pourquoi j’parle comme ca ? C’est etrange. Etrange ? J’ai dit etrange ? Comme c’est etrange…
Bon, allez, on ouvre les yeux. Ca fait moins mal, j’vois meme le sol. A travers les planches en bois bourrees d’echardes sur lesquelles je suis allonge. Ca avance assez vite. Je me demande pourquoi. C’est etrange. J’ai dit etrange ? Merde, une impression de deja-vu…
Je me suis assez vite rendormi, puis je me suis reveille un peu plus tard, c’etait la nuit. Je me suis redresse et j’ai vu une forme tassee devant moi, qui conduisait la charrette dans laquelle je me trouvais. Ca y est. Je suis mort. Et puis y’a l’enorme faux, aussi. Mionis m’emporte pour son paradis des heros. Au moins, j’ai reussi, je serais dans les legendes des Shamans plus tard. Ouais !

C’est quoi ces choses ? On dirait des especes de chiens degeneres qui trottinent a cote de la charrette. Je connaissais un type qui avait des chiens comme ca. C’etait un pauvre gars en fait. Un pauvre type pas tres intelligent avec une faux qui m’avait sauve la vie a un moment. Ensuite, j’ai mis en application le reglement des heros. Ca a du aider pour que j’aille au paradis des heros. D’une certaine facon, merci a lui. Meme si c’etait un boulet.


-« Oh ! Salut Reglisse, ca va mieux ? dit une voix que je connaissais.
-« T’es qui ? »
-« Tu te souviens plus de moi, L’Irish ? »
-« Aie ma tete !
-« Je suis Axl, tu te souviens bien de moi, nan ? »
-« Quoi ? Mais ca veut dire que je ne suis pas mort ! »
-« En effet, tu es encore en vie. Tu t’etais evanoui quand je t’ai trouve a cote de la charrette et… »
-« Une charrette ? Mais on va ou ? »
-« C’est assez difficile a expliquer. En fait… »
-« Oui ? »
-« La situation etait complexe pendant la bataille et… »
-« Et… ? »
-« Eh bien… »
-« Bordel, accouche ! »
-« Nous sommes en fuite. »
-« Hein ? »
-« Nous sommes en fuite. »
-« Mais pourquoi ? »
-« Je n’en suis pas sur… »
-« Oui ? »
-« Il est possible que… »
-« Que… ? »
-« Que je sois intervenu dans un duel de Shamans sans savoir que c’etait un crime capital. »
-« … »
-« T’as rien a dire ? »
-« … »
-« Vraiment rien ? »
-« … »
-« Ouf… »
Non pas Ouf ! A cause de toi, on est en train de fuir ma tribu pour un crime capital ! Que dis-je ! Un crime capital ! Un crime contre les Dieux ! Je pourrais plus jamais aller au Paradis des Heros apres ca ! Et c’est ta faaaaaaaaaaaaute ! Ca y est ! Ma vie est fichue ! Je figurerais dans les legendes Noghries comme celui qui a amene un Humain tueur de Shamans aupres des nations Noghries ! Je te tuerais tout de suite si je n’etais pas oblige de te sauver la vie trois fois avant ! Des que je l’aurais fait, je vais t’echarper de mes propres mains et………………….. »
-« C’est bon, t’as fini ? »
-« Non j’ai pas fini, je voulais aussi te dire que…euh…euh…Nan, c’est fini. »
-« Bon. Apres m’etre rendu compte de mon erreur… »
-« Crime envers les Dieux. »
-« Mon Crime envers les Dieux, j’ai pris une charrette, je t’ai charge dedans, puis je suis parti a toute vitesse. C’est tout. Enfin, ca fait plusieurs heures, la. »
-« Tu veux un conseil ? »
-« Pas la peine de me dire de me suicider, hein. »
-« Accelere. »
-« Ah, euh, d’accord. »


Nous accelerames l’allure, enfin, les chevaux accelererent l’allure sous la clairvoyante houlette d’Ax. D’ailleurs, Ax avait ete malin de prendre des chevaux, enfin deux. Ils nous nourriront tres bien des qu’on aura un petit creux…
-« Ax j’ai faim. »
-« Tant pis, on a rien a mange. »
-« Mais si on a plein a bouffer. »
-« Je te dis que j’ai rien pris. »
-« C’etait tres malin de ta part. Tu veux te les garder pour toi tout seul ? »
-« Mais de quoi tu parles, bordel ? »
-« Bin, des chevaux. »
-« Ah non, tu les bouffes pas, on en a besoin pour tirer le chariot. »
-« … »
-« Non. »
-« … »
-« Non ! »
-« Bon, il reste plus que les chiens, alors… »
-« … »
-« Alleeeez, j’ai faaaaaaaim… »
-« … »
-« C’est bon, j’dis plus rien. »
-« Merci. »
-« N’empeche que j’ai faim ! »


Le temps continua d’avancer, la charrette de rouler. Finalement, la nuit suivante tomba, sans que nous eumes grand-chose a manger. Nous fimes un petit feu sur la steppe, esperant que quelques charognards seraient attires par la promesse de restes faciles. On s’est fait grilles, ils ont vu qu’on avait rien a becqueter…
La nuit fut fastidieuse, les bruits de nos ventres etant…comment dire…ils resonnaient comme pas permis sur l’immensite deserte.
Nous reprimes notre route le lendemain matin, avachis sur nous-memes, et totalement desesperes. Au soir, nous n’y tinmes plus, et un des chevaux alla au Paradis des Chevaux, s’il y en a un. Et moi j’irais jamais au Paradis des Heros ! Nous fimes bombance ce soir-la, et le lendemain matin aussi. Il nous restait suffisamment de nourriture pour encore un ou deux jours. Ensuite, faudrait tuer l’autre. Ou les chiens. Mais ca, vaut mieux pas que j’en parle.

La charrette allait un peu plus lentement, et le seul cheval avait pas l’air en forme, mais on continuait d’avancer. Lui, au moins, il pouvait manger l’herbe. Quand j’ai essaye, j’ai failli tout rendre ! De la bonne viande de cheval ! Heureusement, le pire fut evite. Nous arrivames finalement aupres d’une eau courante, a laquelle nous bumes tout notre saoul. Puis nous avons continue a suivre l’eau vive, vers euh…la source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Axl et Krighris...Aventures dans les Steppes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Étranges aventures dans un bain [Rafa'][Un obscur jour de 1622]
» Le fin des aventures de Cyaure et Kiku
» Aventures dans la Trouée des Trolls
» Aux grands mots , les grands remèdes ! Un départ rapide vers de nouvelles aventures [pv : le message de Black Star]
» Les aventures d' Albus Severus Potter et de ses amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Val des Intouchables :: Partie Jeu : Les Steppes :: Le désert de roche-
Sauter vers: