Le Val des Intouchables

Forum RP médiéval fantastisque
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Errance d'Algeran, Kama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamasutra
RPgiste


Messages : 46
Date d'inscription : 27/11/2008

Feuille de personnage
Rang social: Chasseur

MessageSujet: Errance d'Algeran, Kama   Mar 2 Déc - 13:53

*Génial ! Tout bonnement génial ! Comment j’ai fait pour me retrouver dans cette bouse moi !*

Il soupira pour la énième fois. Il était tranquille sur la route en sifflotant jusqu’à ce qu’une brute se mette en travers de son chemin. Forcément il était accompagné. Et un deux contre un ne tentait pas Algeran. Pas du tout. Mieux que ça c’était des marchands d’esclaves. Ils géraient un bisness à Ombre.

Bon, forcément se faire vendre en temps qu’esclave ne l’enchantait pas plus. Quitte à y laisser des plumes autant vaincre les deux bouseux qui lui faisait face. Il fallait donc prendre de la distance histoire de leur tirer dessus avant qu’il n’arrive au corps à corps.

Il lambina encore un moment, puis saisit discrètement son arme. Encocha une flèche banda l’arc et tira. La flèche atteint sa cible dans la jambe, il hurla. L’autre brigand fit volte fac et Algeran ne réussit qu’à dégainer maladroitement son épée. Avec sa hachette le brigand réussit à le toucher au bras. Il fit un cri de victoire et continua son assaut, il fit une frappe verticale qu’Algeran évita d’un pas de côté. En suivant ce geste il trancha les jarrets de son adversaire.

Ses deux adversaires étant handicapé, il décida de prendre la poudre d’escampette. Légèrement embêté par son bras, il mît quelques minutes à disparaître de leurs champs de vision. Essoufflé Algeran reprît sa longue route vers le sud. Pourquoi ne pas se diriger vers l’empire, voir même Ombre ? Il pourrait se documenter sur chacune des us et coutume des autres, chacun luttant pour montrer qui a les plus solides bases.

*Ou bien personne n’a raison. C’est plus plausible.*

Il s’arrangea un petit coin de terre pour dormir. Puis il prépara un feu. Il fit résonner son silex contre son amadou jusqu’à tard dans le soir où il réussit enfin à faire du feu.

*j’suis un pas doué moi, bon je vais faire un p’tit somme.*

Rêve :

Pourquoi !
Pourquoi !
Pourquoi !


Une voix sépulcrale le tourmentait. Il se trouvait dans un gouffre abyssal, où tout n’est que forme imaginé, mouvante, sans la stabilité rassurante des pays que la lumière illumine.

Pourquoi !
Pourquoi !
Pourquoi !
Pourquoi !


*Parce que je peux pas faire autrement !*

La réponse avait surgi de son être avec toute la volonté dont il était capable, de toute sa hargne, de sa rage, de sa haine. Et cela ne sembla même pas surprendre les ténèbres ambiants.

C’est facile de dira ça ! La vie n’est qu’un immense gouffre de milliers de possibilités où chaque acte à son importance, dire que tu n’as pas le choix revient à dire que tu es mort ! En plus je peux te dire que tu aurais pu renouer avec les hommes des steppes, créer un lien avec eux, ou bien devenir mercenaire ! Mais non tu as choisi la vie de nomade, sans but ! Débita la voix issue des ténèbres, hystérique et rageuse.

Il reprit, plus calme : Mais ta vie n’est pas achevé, tu peux encore te trouver un objectif, un angle de vue.

*Mais pourquoi ?*

L’ombre ricana : Tel est la question, déjà cherche à savoir qui je suis, empêche oi de te tourmenter, trouve tes parents et…

*Mes… mes parents ? Ils sont encore en vie ?*

Je n’ai jamais dit ça, les trouver ne veut pas dire que tu trouveras leur réconfort, leur présence. Moi je te parlais de tes origines.

Algeran ne dit rien. Pas par surprise, juste qu’il n’avait rien à répondre.
Puis lentement il posa une question, une seule à l’ombre.

* Et toi, qui est-tu ?*

La voix de l’Ombre se fit plus basse, plus songeuse.
Ce que je suis ? Une ombre reflet de la réalité, c’est tout ce que je suis, mais chaque nuit je vivrai en toi, et un jour tu comprendras.

Puis une lumière vint percer les ténèbres, comme un projectile lancé à pleine vitesse dans une surface liquide. Tout tourbillonna, vacilla, et dans une explosion de lumière Algeran se réveilla.

*Etait-ce un rêve ? Si réel? Si bien imprimé dans ma mémoire ?*

L’injonction de l’Ombre ne quittait pourtant pas son esprit. Il fallait retrouver sa famille, sa vie, son sens de l’existence. Quelque part dans son esprit il crût percevoir un sentiment d’approbation.

Avec volonté, envie et force il reprit la route. Les prochaines villes allaient lui apporter les différentes nouvelles, dans différentes tavernes. C’était parfois utile de connaître les rumeurs, parfois même d’en propageait.

Une ville accueillante commença à s’élever à la limite de son champ de vision. Une forêt luxuriante entourait cette dernière. Il avait quitté les steppes arides du nord et il était maintenant dans l’empire, comme les gardes impériaux en témoigner. Il allait devoir se faire discret. Les étrangers étaient mal vus.




Il laissa passer une patrouille et s’engouffra dans la taverne la plus proche :

« La mouche qui pend »

Il passa l’après midi dans ce lieu miteux. Il apprit que les tribus du nord s’agiter, qu’Ombre convoitait l’indépendance et le monopole du commerce de nourriture, permettant ainsi de ne plus dépendre de l’Empire, et de mieux empiété sur les principautés. Il apprit aussi que les enrôleurs d’Ombre se faisait plus nombreux. La rumeur la plus récente parlait d’une mission expéditive grassement payé.

*Ça me permettrait peut être de me faire connaître et de mieux rescenser les informations, ça peut être utile…*


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare
Administrateur/MJ
avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Errance d'Algeran, Kama   Mer 3 Déc - 0:31

-Bon les gars c'est pas tout...mais moi j'ai a faire et c'est pas avec des bouseux comme vous autre que je vais me les faire ces 1000 pièces d'or!

Le gars se leva en riant bruyamment. Ses épaules le faisait ressembler plus à une armoire qu'a un être vivant...
Toutefois il ne semblait pas parler dans le vague. Son visage couturé de cicatrice et l'énorme épée dans son dos prouvait qu'il savait se battre. Enfin l'apparence ne fait pas le moine...ceci dit personne dans l'auberge ne lui fit remarquer même lorsqu'il s'exclama aux alentours:

-Vous entendez ça les bouseux? Moi je vais devenir un héros! Et vous vous allez croupir ici! Direction Hamlet!

L'homme sorti toujours en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jdr-leval.1fr1.net
 
Errance d'Algeran, Kama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
» Modifications apportées par la mise à jour des serveurs du 05/05/09
» Aaron, un gars comme un autre.
» Un fruit pour Azraël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Val des Intouchables :: Partie Jeu : Les Steppes :: Les plaines-
Sauter vers: